Le temps des changements – Robert Silverberg

Sur la planète Borthan, une loi interdit aux individus de dire « je » ou « moi » ou d’exprimer toute autre forme d’individualité. Chacun personne possède un frère ou une sœur de lien qui fait office de confident et toutes les autres interactions entre humain sont au préalable régit par un contrat. Dans cette société féodale hyper rigide, les Purgateurs sont là pour que les impies puissent expier leur faute. A la mort du Septarque, son fils cadet, Kinnal Darrival doit partir. un exil forcé pour laisser à son frère aîné la possibilité de régner sans entrave ou menace de sa part. Commence alors pour lui une longue errance qui le conduit au port de Manneran où il rencontre un terrien prénommé Schweiz. Ce terrien lui apprend l’existence d’autres sociétés, aux usages différents ; et il lui révèle l’existence d’une drogue qui donne la possibilité d’une expérience collective de pleine conscience.

Écris à la manière d’un récit autobiographique, Le temps des changements est un magnifique planet opera de la grande période de Robert Silverberg. Le contrôle des sociétés par le langage rappelle évidement Les langages de Pao de Jack Vance ou encore 1984 d’Orwel. Au thème du pouvoir du locuteur s’ajoute celui de la drogue comme moyen de perception sensoriel et de voyage spirituel. Un postulat très utilisé dans la SF des années 70.

Le temps des changements fut publié pour la première fois en 1971 et à été réédité à maintes reprises depuis. J’ai pour ma part lu l’édition Le livre de Poche, avec la couverture de Manchu. Mis à part quelques anachronismes technologiques qui peuvent faire sourire ( comme le héros qui cherche une adresse dans un annuaire téléphonique, par exemple) le récit reste prenant et le personnage de Kinnal qui souhaite renverser l’ordre établie est indémodable. Cerise sur le gâteau la traduction d’Alain Dorémieux est excellente et fait de ce classique une lecture très agréable 50 ans après sa parution.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s