Anticipation, la revue des futurs possibles : interview

Après un premier numéro consacré au transhumanisme, ce deuxième opus d’Anticipation se penche sur l’odyssée spatiale avec en sous-titre cette question passionnante : irons-nous vivre loin de la terre ?

Au travers de 18 entretiens d’artistes et de scientifiques , Jeanne L’Hévéder et Marcus Dupont-Besnard proposent une enquête de 170 pages sur les explorations futures, en s’appuyant sur ce qui a déjà été fait par le passé et sur les travaux et les expériences en cours. Une multitude de sujets sont abordés : Comment voyager dans l’espace ? Comment construire des habitats ? Comment se nourrir ? etc.. Les défis techniques, les enjeux scientifiques, mais aussi politiques sont développés dans les différentes parties du numéro. L’énergie et l’enthousiasme de cette jeune revue, nous rappellent aussi qu’explorer l’espace et les autres planètes, est un très bon moyens de ne pas perdre de vue à quel point la vie sur terre est fragile et précieuse. Par ailleurs, au-delà de la compétition, l’odyssée spatiale est aussi pour l’humanité une source d’émerveillement commune, qui a pour intérêt de développer l’entraide des nations et la coopération malgré les différences politiques.

Une lecture hautement recommandé en ces temps anxiogènes.

Interview avec Marcus Dupont-Besnard et Jeanne L’Hévéder.

Comment est née la revue ?

Marcus : Du côté de la genèse humaine, on pourrait répondre avec humour que « nous étions assis à côté à l’école », voilà tout ! Nous étions collègues, à la fac, dans le même master. Depuis 2014, une drôle d’idée se faisait toujours plus présente dans ma tête : une revue ou un magazine d’enquête journalistique croisant la science et la SF. Pour l’anecdote, mi-2017 j’ai commencé à imaginer des « fausses couvertures » sur Photoshop pour me figurer ce que cela pourrait donner. Pour autant, c’est la rencontre avec Jeanne qui a été déterminante. Nous faisons tous deux un mémoire de recherche à la fois sur les sciences, la science politique et la SF. Et puis nous animions une émission littéraire sur les livres. On avait tellement en commun que, quand je lui ai parlé d’Anticipation, elle ne m’a pas pris pour un fou. Sans elle, l’idée n’aurait sûrement jamais vu le jour. C’est grâce à nos discussions, au partage de nos idées, bref grâce à sa présence que l’étincelle de départ a donné vie à Anticipation. Voilà qui fait toute la beauté d’un « duo ». Je la laisse d’ailleurs vous parler de la genèse journalistique.

Jeanne : Le regard croisé entre la science et la science-fiction, pour explorer le futur, était la grande base journalistique du projet. Petit à petit, cette idée a germé et nous avons commencé à trouver le format adapté à cet objectif. Il nous est vite apparu évident que la revue devait prendre la forme d’un petit livre… être une sorte de « revue-livre ». Ce, parce que nous sommes attachés à un journalisme de temps long et que les livres en sont l’un des meilleurs vecteurs, notamment sur papier. Être un livre transforme la revue en véritable objet, tangible, affectif, que les gens sont fiers de garder dans leur bibliothèque. En démarrant les premières interviews, au début de notre enquête, nous nous sommes rendus compte qu’il fallait conserver ces entretiens en entier et construire la revue autour d’eux. Ainsi, on donne aux lecteurs et lectrices la possibilité de « rencontrer » ces personnes fascinantes, de se plonger dans leur expertise ou leur point de vue. Il n’y a alors aucune perte dans la transmission de l’information scientifique ou de l’imaginaire.

Combien de temps faut-il pour réaliser un numéro d’Anticipation ?

Cela dépend du numéro. Chaque sujet que nous choisissons nécessite une enquête différente. Nous ne sommes pas astreints à des « deadlines », alors on publie un numéro seulement quand on a tous les éléments nécessaires pour fournir un contenu complet et pertinent à nos yeux. Pour l’instant, les enquêtes ont pris plus ou moins six mois chacune. Peut-être que pour le numéro 3, ce sera plus court… peut-être !

Où peut-on trouver la revue ?

La revue est distribuée par Sodis et est disponible dans le catalogue Dilicom utilisé par toutes les librairies. Vous pouvez donc la commander chez votre libraire préféré sans souci, il suffit de lui donner le nom complet du numéro. Et puis, bien sûr, il est possible de la commander en ligne sur la Fnac, Amazon, Decitre… La version ebook est, quant à elle, disponible sur Kobo, Amazon Kindle, Google Play Books… Bref, il n’y a que l’embarras du choix ! Mais on vous conseille évidemment, en priorité, les librairies indépendantes, d’autant qu’elles nous aident énormément au quotidien.

Avez-vous une idée des sujets des prochains numéros ?

Oui, l’enquête du numéro 3 vient d’ailleurs de démarrer. Globalement, nous avons déjà pas mal de pistes pour plusieurs numéros à suivre. On aimerait bien travailler par exemple sur les thèmes de l’environnement, de la politique, de l’urbanisme… Il y a des dizaines de sujets possibles ! Tant qu’il y aura des gens pour nous lire, et que nous aurons de la motivation et de la matière pour travailler sur cette revue, Anticipation poursuivra son exploration de nombreux futurs possibles.

Le site de la revue est ici

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s