Utopiales/jour 3

Aux Utopiales, sauf si vous avez des clones ou le don d’ubiquité, il faut faire des choix. Ce samedi 2, j’ai privilégié les conférences.

« Qui contrôle l’épice contrôle l’univers« . En 2019, Peut-on considérer que l’information est devenue l’épice des GAFAM? C’est ce que les intervenants ont tenté décrypter dans cette conférence, mettant en exergue trois formes de contrôle : contrôle des émotions, une hiérarchie du contrôle, et un contrôle globale où l’individu devient une donnée. Il a aussi été question de la demande sociale de contrôle qui rappelle la servitude volontaire de La Boétie. Face aux dérives flagrantes, la pédagogie auprès des plus jeunes est indispensable. La SF est formidable pour ça, car elle permet de faire le pas de côté nécessaire pour mettre en évidence ces dérives et réfléchir sur nos modes de vie.

L‘I.A et le mal, les anti-lois de la robotique

Autre sujet passionnant, le développement des intelligences artificielles, avec cette question : Le dépassement de l’humanité par les I.A est-il possible ? Beaucoup de questions éthiques et philosophiques ont été soulevé. Les I.A sont-ils des outils qu’il faut désanthropomorphiser ou au contraire une plus grande autonomie est-elle envisageable ? Les intervenants ont élevé le débat avec des points de divergences intéressants. Cependant, tous le monde était d’accord pour dire que le véritable défi qui nous attend ce n’est pas les dangers intrinsèques liés au développement des I.A mais plutôt ce que les humains feront de cette technologie dans le futur. Une fois encore, la pédagogie et l’apprentissage des utilisateurs est une question primordiale.

Conférence : I.A et le mal Utopiales 2019

Pour finir, je rappelle que les conférences sont en podcast sur le site d’ActuSF. D’autre part, j’ai assisté samedi matin à l’observatoire de l’imaginaire. Ce fut un rendez-vous instructif sur développement et la distribution des littératures de l’imaginaire en France. La parité auteurs/autrices et la vision des médias mainstream étaient au cœur des débats. Les échanges étaient parfois tranchés, mais toujours dans la bonne humeur. Je mettrai en lien les chiffres et les infos lorsqu’ils seront en ligne.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s