Les épopées crapuleuses : Pucc Fiction

Sorti en 1997, sur la compil L432, le Pucc Fiction signé Oxmo Puccino et Lunatic, fait partie des storytellings les plus connues du rap français. Beaucoup de drogue, un gunshot avec les flics, et un contrat qui tourne mal. Tous les ingrédients du polar sont réunis pour que les choses tournent mal. Côté musique, la prod a une sonorité soul, on retrouve notamment un sample de Buddy MiIes au début du morceau : that the way life is, puis la basse de Get this down de Olympic Runners ajoute la touche funk. Avec leur flow hyper technique, Oxmo et Booba s’amusent et lâchent un morceau très cinématographique devenu un classique du genre . Les deux rappeurs convoquent les films de Scorsese et John Woo dans cette épopée crapuleuse qui finit forcément dans un bain de sang…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s