The soul of a man, de Wim Wenders

soul

          The soul of a man  de Wim Wenders  est premier film de la série de  documentaire produit par Martin Scorsese sur le Blues. Les destins de Skip James, J.B Lenoir et de Blind Willie Johnson s’entrecroisent au travers d’images d’archives, d’extraits de concerts et d’interviews.

Très bien réalisé, The soul of a man est captivant de bout en bout. Willie Johnson qui est aussi la voix off du film, nous entraîne dans son époque et nous fait découvrir les origines de cette musique. Sa musique, celle des champs de coton, et de la ségrégation, celle qui résonnera dans le monde, influencera de nombreux musiciens, et trouvera un public fidèle et passionné.

Les premiers passages en radio, seront suivis par des enregistrements pour quelques malheureux dollars . Le succès et la reconnaissance viendront plus tard  comme en témoigne les nombreuses reprises de leurs classiques par toute une génération de musiciens ( Lou Reed et Nick Cave pour en citer que deux).

On est scotché par  le jeu de guitare de Willie,  le picking magique de Skip James (qui inspirera de nombreux bluesmen, à commencer par Robert Johnson), et par  le talent et l’aura de J.B Lenoir.

Les vies incroyables et émouvantes de ses trois artistes font de The soul of a man un  documentaire incontournable pour  ceux qui aiment cette musique et qui veulent en comprendre les origines.

La bande annonce sur Allociné

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s